Intoxication à la permethrine

Permethrine chez le chat = danger de mort !

La perméthrine est un insecticide anti-puces et anti-tiques que l’on retrouve dans certains produits anti-parasitaires vétérinaires sous forme de pipettes, sprays, de shampoings, de colliers…

Attention la plupart de ces produits sont en vente libre et sans prévention chez les pharmaciens, les animaleries et certaines grandes surfaces!

On la retrouve dans certains produits à usage vétérinaire pour chien que vous connaissez peut-être ou que vous avez déjà utilisés :

  • ADVANTIX
  • ACTIVYL
  • PUSTIX DUO
  • DOG-NET
  • VECTRA 3D
  • PULVEX
  • DUOWIN
  • COLLIER SCALIBOR
  • DEFENDOG
  • TIQUANIS
Toxicité de la permethrine dans l'advantix chez le chat

Ne jamais utiliser les pipettes d’Advantix sur un chat = danger de mort !

Attention la permethrine contenue dans ces produits est TOXIQUE chez le CHAT

Conduite à tenir en cas d’intoxication à la permethrine

Si vous avez administré un de ces médicaments pour chien à votre chat, c’est une urgence !

Il faut contacter le vétérinaire de garde même si aucun symptôme n’est encore apparu !

chat malade

Nettoyer la zone

Si vous venez de mettre une pipette destinée au chien sur votre chat, vous pouvez nettoyer la zone où vous avez déposé le produit avec de l’eau tiède et du savon. Cela évitera aussi que votre chat ne continue de s’intoxiquer en se léchant le pelage.

Il faut évitez d’utiliser de l‘eau chaude car elle accélère la diffusion de la perméthrine dans la peau. Après l’avoir mouillé, séchez bien votre chat afin qu’il ne se refroidisse pas.

 

Dose toxique de permethrine

Quelques gouttes de pipette pour chien à la permethrine suffisent pour avoir des effets toxique chez le chat.

A partir d’1 millilitre = 10 à 20 gouttes la dose est mortelle rapidement et il est très difficile de sauver les chats !

 

Les symptômes d’intoxication

Les premiers symptômes apparaissent généralement dans l‘heure ou les heures qui suivent l’administration avec :

  • de l’hyper-salivation
  • une démarche anormale, « titubante »
  • des trémulations musculaires
  • des convulsions
  • des troubles cardio-respiratoires
  • de la fièvre
  • des symptômes digestifs tels que de la diarrhée ou des vomissements
hypersalivation ou ptyalisme chez un chat intoxiqué

hypersalivation ou ptyalisme chez un chat intoxiqué

Vidéo de convulsions d’un chat intoxiqué avec de la permethrine

Traitement

chat stéthoscopeIl consiste à traiter les symptômes et en premier lieu stopper les convulsions qui risquent d’entraîner un œdème cérébral et donc des séquelles irréversibles sur le système nerveux central. Le vétérinaire pourra poser une voie veineuse (cathéter) afin d’administrer les traitement et mettre en place une fluidothérapie.

 

Pronostic

Des crises convulsives répétées risquent d’endommager irréversiblement le système nerveux central, dans ce cas le pronostic est sombre.
Dans le cas où les symptômes sont traités rapidement le pronostic vital est bon.

source

Print Friendly, PDF & Email